Publié : 3 décembre 2013
Format PDF {id_article}

COMPTE-RENDU DU CONSEIL D ECOLE DU 12 NOVEMBRE 2013

Nouvelle page 1

 

Etaient présents :

 

* Enseignantes : Mmes Bailly, Ernst, Levant, Poyard et Thévenin.

* Municipalité : M. Rougeot

* AAPE : Mmes Ferez, Garin, Rabet, Tamrani, Simonnin ; MM Debacq, Challier, Garin,

   Absent et excusé : M Lardilleux.

* Secrétaire de séance : Mme Garin

*M Boudenne est bénévole. Il est délégué départemental de l’éducation national. Son rôle est de servir d’intermédiaire entre l’école et l’éducation nationale.

 

Bilan de rentrée scolaire :

 

Elections de parents d'élèves au conseil d'école : 174 inscrits, 58 votants, 5 sièges titulaires pourvus, 4 suppléants.

Les effectifs 2013/2014 sont en hausse - 125 élèves se répartissent comme suit :

PS /MS : 11/18 - GS/CP : 13/10 – CP/CE1 : 9/14 - CE2/CM1 : 20/7 - CM1/CM2: 10/13

L’équipe enseignante compte sur la livraison des 13 pavillons prévue en 2013/2014 pour obtenir une ouverture de classe en septembre 2014.

 

Prévision 2014/2015 :

 

12 élèves susceptibles de rentrer en PS et 13 élèves de CM2 quitteront  l’école pour la 6ème.

Pour une ouverture, la moyenne par classe avant création d'un poste :   > à 27 en élémentaire et   > à 32,5 en maternelle.

 

Présentation de la Charte de la laïcité à l'école :

 

La charte de la laïcité sera annexée au règlement intérieur de l'école. La vocation de la charte est de rappeler les règles qui nous permettent de vivre ensemble dans l'espace scolaire et surtout d'aider chacun à comprendre le sens de ces règles, à se les approprier et à les respecter. Elle sera distribuée à chaque famille avec le règlement intérieur de l'école par l’intermédiaire du cahier de liaison. Le règlement intérieur a été adopté à l’unanimité lors du Conseil d’école.

 

Plan de prévention et mise en sécurité (PPMS) :

 

Un exercice de prévention pour la mise en sécurité des élèves a eu lieu le Jeudi 10 Octobre 2013 de 9h45 à 11h. Les élèves de la PS au CE1 étaient confinés dans le couloir qui mène à la cantine et les CE2, CM1 et CM2 étaient restés respectivement en fond de classe. L'exercice de confinement s'est déroulé dans le calme.

 

POINTS FORTS :

· rapidité de la mise en sécurité des élèves : moins de 3 mn dans le bâtiment 1 (75 élèves) et moins d’1minute dans le bâtiment 2.

POINTS FAIBLES :

· l'alarme à peine audible dans le bâtiment 1 et inaudible dans le bâtiment 2. Mme Thévenin a utilisé le téléphone pour avertir de l’alerte pour confinement. En cas réel, le téléphone ne fonctionnera pas en cas de coupure d'électricité. Il est demandé à la mairie de mettre à niveau les alarmes pour qu’elles soient en conformité avec le PPMS.

· Le signal de la radio est très faible, L’école doit s’assurer de la bonne réception de la radio sur les grandes ondes.

· Manque de chiffons ou de serpillères pour le confinement.

Comment savoir si l'eau du robinet est potable en cas de prolongation du confinement ?

· Stock d’eau en bouteille faible mais aucun règlement sur ce point. Une quantité de stock doit être déterminée ainsi que pour la nourriture.

 

Réactualisation DUER : Document unique d'évaluation des risques au travail.

Mme Thévenin propose qu’un groupe de travail composé de délégués de parents d’élèves et de la municipalité se réunisse afin de réactualiser le document unique. Le jour proposé est un mardi. La date sera confirmée ultérieurement en fonction des agendas de chacun.

Projet EDD- Ecole Développement Durable :

Mme Thévenin propose de fixer une date pour réunir le comité de pilotage concernant le projet environnement et développement durable. La date sera confirmée ultérieurement en fonction des agendas de chacun.

Rappel : l’EDD concerne les opérations suivantes dans l’école : le recyclage des cartouches d’imprimante, tri sélectif, compostage, le récupérateur d’eau dont l’eau sert à nettoyer les tableaux des classes, jardinage, visite d’un intervenant de la Cape…

Thème de cette année : Gestes écologiques et concitoyens et qualité de vie.

 

Animations et sorties scolaires :

 

Les enseignantes remercient les parents qui ont fourni des aliments et des produits alimentaires pour la participation à la semaine du goût.

 

L’équipe enseignante remercie l’AAPE d’avoir financé l’animation de la Croix Rouge pour les CM2 qui ont apprécié cette sensibilisation et attendent leur diplôme.

 

La sortie du 4 Octobre dernier concernait seulement les MS c’est pourquoi tous les parents des PS n’ont pas été informés de cette sortie.

                                                                                                                                                           

 

L’équipe enseignante remercie l’AAPE qui a mis à disposition 200 € par classe pour financer des projets avec sorties scolaires (bus, entrées). Grâce à cette subvention les élèves de l'école pourront assister å des spectacles musicaux sélectionnés par les jeunesses musicales françaises à Philippe Auguste. Ses sorties sont indiquées dans le calendrier prévisionnel qui sera distribué aux parents par l’intermédiaire du cahier de liaison.

Cette subvention servira au transport scolaire (environ 100 € et c’est en fonction de la distance). Monsieur Le Maire indique que la Mairie participe également et versera une subvention de 2.500 € pour les sorties scolaires de fin d’année.

 

Salon du livre : Des activités pour toutes les tranches d'âge sont proposées aux élèves. Ainsi la classe de PS/MS se rendra à la médiathèque de Saint-Marcel les 8 avril, 6 mai et 10 juin 2014 dans le cadre de l'animation « le manège aux histoires ».

La classe de GS/CP se rendra à l'Espace Philippe Auguste le jeudi 3 avril pour un spectacle de contes «Flopi Flopi».

 La classe de CP-CE1 se rendra à l'exposition du salon du livre qui a pour thème « Peuples méditerranéens».

Les classes de CE2/CM1 et de CM1/CM2 se rendent à la médiathèque de Saint Marcel tous les deux mois pour emprunter 40 livres.

Sorties de fin d’année :

L’équipe enseignante envisagera les destinations des sorties dans le courant du 2ème trimestre et en fonction des projets de classe. Aucun voyage n’est organisé cette année. Les délégués de parents d’élèves proposent une sortie à PARIS (ex : à la Cité des enfants à la Villette) mais l’équipe enseignante informe les parents que les expériences précédentes ont montré que les déplacements sur Paris sont très délicats à gérer et n’apporte aucune satisfaction (beaucoup de route et peu de temps sur place).

L’équipe enseignante rappelle que les sorties scolaires doivent se faire dans le cadre d’un projet pédagogique et avec l’accord de l’Inspecteur de l’Education Nationale pour des sorties avec nuitées.

 

Bibliothèque de l’école :

L’équipe enseignante rappelle que le fond de livres devient vieillissant avec des livres qui ne sont pas forcément en adéquation avec les besoins. Il n’y a pas eu de nouvelles entrées depuis 7 ans. Un tri doit être fait. L’AAPE encourage la Mairie pour qu’une solution puisse être trouvée – Eventuel cofinancement.

Les délégués des parents demandent si les enseignantes participeront au prix «Dévoreurs de livres». Cette action ne sera pas mise en place cette année, car les enseignantes ont mis en place un rallye lecture entre leur classe.

 

Activité théâtre :

Des parents s’interrogent sur cette activité qui a démarré : elle rentre dans le cadre des activités pédagogiques complémentaires (APC) qui se substituent à l'aide personnalisée, cette activité a lieu le matin avant la classe.

 

Utilisation des draisiennes :

Les draisiennes sont utilisées dans la salle de motricité par les PS/MS. Elles ne sont pas utilisées en cours de récréation pour une question de danger. Les GS/CP ne peuvent pas les utiliser en cours de récréation, à cause du manque de personnel (temps d’ATSEM alloué à la classe de Mme Bailly trop court).

 

Fonctionnement de l'école et agent municipal :

Etude surveillée :

Il est rappelé ce qui suit : Comme l'indique la délibération du conseil municipal, c'est le principe d'une étude surveillée et non d’une étude dirigée qui a été mise en place sur 2 jours. L'enseignante de service surveille les élèves qui font leurs leçons en autonomie. Elle peut apporter de l'aide aux élèves qui en font la demande. Actuellement, l'effectif des élèves restant à l'étude est surchargé : 15 élèves et certains parents n'ont pas perçu la nuance entre étude surveillée et étude dirigée. Aussi comme les délégués des parents le proposent l’équipe enseignante rédigera une charte. Cette charte établira le cadre de l’étude mais aussi les devoirs des élèves, certains sont dissipés. Cette charte sera distribuée aux parents. L’AAPE demande s’il serait possible d’étendre le dispositif aux autres jours de la semaine. L’équipe enseignante précise qu’il est difficile de recruter des enseignants pour assurer cette activité. En cas d'absence de l'enseignante, il n'y aura pas d'étude et les élèves seront sous la responsabilité de la garderie.

Bilan financier de l’étude surveillée : Recette : 1525 € pour un coût de 2098 € soit un déficit de 560 €. L’étude surveillée sera maintenue au vu des retours positifs.

 

ATSEM et classe de GS :

Dans un courrier du 5 juillet 2013, l’école souhaitait que la classe de Mme Bailly bénéficie des services de l'agent contractuel toute la matinée et une heure de plus les après-midi. Madame Bailly interpelle Monsieur Le Maire du fait que le temps qui lui est alloué est trop faible et qu’elle ne peut pas se concerter avec son ATSEM pour lui donner les consignes de travail pour sa classe. Madame Bailly fait également remarquer qu’elle doit assumer le travail d’ATSEM sur son temps libre. Aucune réponse n’a été fournie par la Mairie à ce jour. Monsieur Le Maire informe que la demande a été faite et qu’elle doit être validée par le Centre de Gestion (le nombre d’heures complémentaires proposées par le maire n’a pu être précisé). Le Conseil Municipal doit se prononcer ensuite et un arrêté est émis autorisant l’embauche de l’ATSEM. Cependant le Conseil Municipal est prévu pour le 13 Décembre 2013 et celui de Janvier n’est pas planifié. Au plus tôt cela pourrait commencer début février.  Monsieur Le Maire fait remarquer que la classe de GS/CP n’est pas une classe de maternelle et donc n’est pas forcément éligible à l’accompagnement d’un ATSEM. L’équipe enseignante fait remarquer que l’an prochain la classe comportera 18 GS et 8 CP. L’AAPE appuie l’équipe enseignante dans sa demande.

 

Agents municipaux au sein de l’école :

L’équipe enseignante tenait à faire part à Monsieur Le Maire du malaise qui règne actuellement dans l'école suite au comportement d’agent de service et souhaite connaître  les mesures qu’il envisage pour y remédier.  Il indique qu’il ne peut rien faire car le Conseil de gestion risque de lui demander d’arrêter de harceler le personnel concerné. Incompréhension de l’équipe enseignante et des délégués de parents d’élèves.  Une proposition a été faite à Monsieur Le Maire afin de modifier les plannings de travail. 

                                                                                                                                                  

Travaux :

L’équipe enseignante remercie Messieurs Debacq et Garin pour le marquage au sol dans la cour de récréation. Il est bénéfique et la mise en rang des élèves s'en trouve facilitée. Messieurs Debacq et Garin informent Madame Thévenin et Monsieur Le Maire qu’ils effectueront le restant des travaux de marquage au sol dès que les conditions météorologiques le permettront.

 

L’équipe enseignante remercie également la municipalité pour les travaux de peinture dans les couloirs de l'école, mais fait part de sa déception de ne pas avoir été consultée pour le choix des couleurs. Elle demande également si un groom pourrait être posé pour la fermeture de la porte du hall d'entrée et ce afin d'éviter des déperditions de chauffage et de limiter les courants d’air froid.

Les enseignantes demandent à Monsieur Le Maire si les portes de placard de la salle de motricité peuvent être démontées afin de pouvoir entreposer le matériel sportif, car ces dernières ne coulissent plus correctement depuis plusieurs années ou se décrochent de leur rail ne permettant pas d’utiliser l’espace de ces placards. Monsieur Le Maire a donné son accord.

Le corps enseignant demande à Monsieur Le Maire quelles sont les personnes chargées de nettoyer la salle des maîtres et la salle de motricité car le ménage n’est pas fait notamment dans les caisses de rangement situées dans la salle de motricité qui sont noires.

Il est également fait remarquer à Monsieur Le Maire que le tapis de l’entrée n’a pas été aspiré régulièrement.

Madame Thévenin réitère sa demande auprès de Monsieur Le Maire afin qu’il lui procure le planning de nettoyage de l’ensemble de l’école « Classe, salle, bureau etc., Monsieur le Maire s’engage à procurer la fiche de poste et à fournir le planning.

Madame Thévenin demande à Monsieur Le Maire la possibilité de financer une imprimante scanner pour le

bureau de la direction. Monsieur Le Maire doit apporter une réponse.

 

Questions posées par l’AAPE

 

Personnel supplémentaire pour la garderie :

Les délégués de parents d’élèves s’interrogent sur l’absence de réponse du Maire à la suite de deux courriers envoyés par recommandé, concernant notamment le manque de personnel pour le temps de garderie, problème régulièrement soulevé au fil des précédents conseils d’école. Ils font part, en outre, de leurs inquiétudes quant à la sécurité des enfants et demandent urgemment à ce que des dispositions soient prises par l’employeur.  Mr le Maire annonce qu’il y aurait une possibilité de reclassement d’une personne provenant de la voierie qui était en congés maladie et qui pourrait venir renforcer la garderie. Les délégués des parents d’élèves interrogent Monsieur Le Maire quant à la capacité de cette personne à s’occuper des enfants sans avoir eu de formation et demande à connaître les formations du personnel encadrant.  Monsieur le Maire s’engage à donner une réponse avant le 22 novembre. Monsieur Boudenne fait remarquer que ces différentes activités (ATSEM, garderie, cantine) pourraient faire l’objet d’un emploi jeune, contrat financé par l’état.

 

Budget de l’école pour les fournitures scolaires :

Pour 2013, une enveloppe de 8 000 € a été allouée pour le budget de l’école. Cette subvention, ramenée par élève, a baissé par rapport au budget de l’an dernier. Il est rappelé que les commandes doivent être effectuées avant fin novembre afin d’éviter qu’elles soient débitées sur le budget de l’année 2014/2015. Monsieur le Maire nous fait remarquer que le budget de l’école représente un tiers du budget municipal.

 

Rythmes scolaires :

Monsieur Le Maire fait part de son étonnement que Monsieur Jouault n’ait pas contacté l’AAPE pour fixer une date de réunion comme il avait prévu lors du conseil d’école extraordinaire. L’équipe enseignante et les délégués de parents d’élèves font part de leur regret que Monsieur Jouault ne soit pas présent au conseil d’école. Monsieur Le Maire s’engage à rappeler à Monsieur Jouault de prendre contact avec l’AAPE dans les meilleurs délais afin de fixer une date de réunion.

Monsieur Boudenne rappelle que normalement la date limite pour présenter le projet éducatif à l’inspecteur de l’éducation nationale était fin novembre mais qu’un sursis pour la fin d’année pourrait être accordé. Concernant les futurs horaires de l’école, la réponse sera donnée à la fin du mois de décembre.

 

Association « lire et faire lire » organisée par la ligue de l’enseignement :

Il avait été proposé l’an dernier de faire intervenir cette association. C’est une activité gratuite. Les délégués de parents d’élèves proposent à nouveau à Monsieur Le Maire de faire intervenir cette association afin de soulager la garderie.

Toilettes pour les GS :

Les délégués de parents d’élèves demandent si les garçons peuvent utiliser les toilettes assis quand leur hauteur ne leur permette pas d’atteindre les urinoirs. Les enfants peuvent utiliser les toilettes assis, il n’y a pas de consigne contraire donnée.

Poux :

Il a été indiqué aux parents par l’intermédiaire du cahier de liaison que les poux étaient revenus. Les enseignantes soulignent que les parents ont leur rôle à jouer dans leur éradication.

Remontée d’odeur dans les toilettes :

Le problème est résolu sauf pendant les vacances. C’est dû à l’évaporation de l’eau dans le siphon. Une personne de la municipalité devra venir quelques jours avant la fin des vacances afin de faire couler de l’eau dans les siphons.

Chauffage :

Le problème est résolu sauf dans la salle de motricité. Une suite de La Mairie est attendue afin de remédier à cette insuffisance.